mardi 10 janvier 2012

Tribute to Luis Royo


Il y a loooongtemps, j'avais promis de mettre de la couleur là-dessus, souviens-toi...
Comme le Père Noyel a été très généreux (et moi extrèmement gentille cette année), et qu'il m'a apporté de l'aquarelle toute neuve, fine, et vraiment agréable à travailler, qui glisse toute seule, caresse le papier en doux velouté et qui se mélange avec des effets "que même si j'avais voulu le faire exprès, j'aurais pas réussi aussi bien" , je fouille dans mes archives pour peinturlurer tout ce qui me tombe sous la main !
(à suivre, l'expérience de la peinture à l'huile qui se dilue à l'eau, si, si, c'est magique, tu verras !!)

1 commentaire:

  1. Tu vois ? Tu n'as pas perdu la main et c'est tout aussi joli !!

    RépondreSupprimer